Pour avoir des informations sur le tabac et être accompagné, appelez le 39 89 appels non surtaxés

Arrêter de fumer : méthodes, étapes et ressenti

Arrêter de fumer, beaucoup y songent, mais dans les faits, ce n’est pas évident.

Vous aimeriez arrêter de fumer, mais vous avez des appréhensions et vous ne savez pas comment faire ? C’est normal. Qu’on fume depuis 3 mois ou depuis 20 ans, l’addiction est là. Sans aide extérieure, vous risquez une rechute.

Pourquoi arrêter de fumer ?

On le sait depuis longtemps, la cigarette est dangereuse pour la santé. La nicotine contenue dans le tabac est une substance provoquant l’addiction. Dès la première cigarette, le cerveau en redemande. C’est le même principe que le sucre, l’alcool et les drogues.

  • Limiter le risque de cancer du poumon : le sevrage tabagique est donc une excellente idée si vous voulez augmenter votre espérance de vie et limiter vos risques de cancer du poumon. Car oui, fumer tue. Le tabac, c’est 75 000 morts par an en France, dont plus de 40 000 suite à des cancers. Même si on a noté un léger recul en 2019, le tabagisme est reparti à la hausse en 2020.
  • Respirer mieux : au-delà de limiter le risque de maladies dues à la cigarette, l’arrêt du tabac améliore votre vie au quotidien. Notamment votre souffle. En effet, la fumée inhalée pénètre dans les poumons et resserre les petits sacs à l’extrémité des bronchioles.
  • Le goût et l’odorat retrouvés : les fumeurs ont tendance à moins ressentir le goût des aliments.
  • Une bonne mine sans la cigarette : le tabagisme agit sur toutes les cellules de notre organisme, pas seulement celles des poumons. La peau est en première ligne. Arrêter de fumer améliore le grain et le teint de votre épiderme. En un mois sans tabac, votre peau aura retrouvé son éclat !
  • Des dépenses en moins : si la motivation vous manque, regardez le prix du paquet de cigarette aujourd’hui et calculez la somme que vous dépensez chaque mois en tabac…

Comment arrêter de fumer ?

Vous vous demandez quel est le moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ? Voici les différentes aides et les substituts pour un sevrage tabagique réussi :

  • le patch : les patchs tabagiques font partie des méthodes les plus connues pour l’arrêt du tabac. Ils diffusent une dose de nicotine dans le corps tout au long de la journée. C’est un bon moyen d’arrêter de fumer à son rythme, avec un risque de rechute plutôt faible.
  • les gommes à mâcher : elles ont vocation à remplacer un geste par un autre. Quand vous avez envie de fumer, prenez une gomme tabagique. Elle contient de la nicotine qui se libère dans le corps.
  • l’hypnose : même si vous pensez ne pas être réceptif à l’hypnose, le jeu en vaut la chandelle. La séance dure entre 1 et 2h. Une seule séance suffit pour un arrêt immédiat et durable. Quelques exercices sont à faire pour renforcer le pouvoir de persuasion sur le cerveau.
  • la cigarette électronique : la cigarette électronique est un bon moyen pour arrêter de fumer si vous diminuez progressivement la dose de nicotine, sinon, les effets d’addiction seront les mêmes.

Comment se sent-on quand on arrête de fumer ?

Il n’y a aucun effet négatif à l’arrêt du tabac, qu’il soit soudain ou progressif. Toutefois, les effets sur le moral et l’organisme, eux, existent bel et bien. Il y en tout premier lieu, le manque. Le manque du geste, mais aussi celui de la nicotine que réclame le cerveau. C’est notamment le cas si vous arrêtez de fumer d’un coup, sans substitut. L’hypnose permet un arrêt immédiat de la cigarette, mais il faut de la motivation. Si vous n’êtes pas entouré, vous risquez malgré tout de recommencer à fumer.

Le sentiment d’être seul ou de ne plus faire partie d’un groupe peut aussi apparaître. Les personnes fumeuses ont un sentiment d’appartenance. Les gens fument ensemble, prennent leurs pauses cigarette ensemble… Arrêter du jour au lendemain peut provoquer chez le patient un sentiment d’isolement.

Enfin, la nicotine est connue pour couper l’appétit, ou en tout cas, le limiter. Lorsque vous arrêtez de fumer, vous retrouvez votre appétit et vous pouvez prendre du poids.

Et si on remplaçait une mauvaise habitude par une bonne ? Vous pouvez par exemple remplacer le tabagisme par le sport ! C’est un excellent moyen de se distraire, de faire baisser le stress tout en limitant la prise de poids dû à l’arrêt du tabac !

Partager

Social Media

Articles populaires

STOP TABAC

Dans la même catégorie